scie circulaire

Des travaux réussis grâce au choix de la meilleure scie circulaire

 

Réaliser le bon investissement est essentiel en matière de scie circulaire afin d’être certain de pouvoir la conserver sur des années. Etre vigilant sur certains points est important pour éviter un remplacement prématuré. Pour des besoins ponctuels ou plus fréquents, quelques règles sont à respecter avant cet achat. Un travail de qualité pourra être réalisé avec la bonne scie circulaire.

Différencier les deux types de scies circulaires

Si les scies circulaires fonctionnent toutes de la même façon, il existe notamment les modèles à vis sans fin. Très appréciées des professionnels, ces scies circulaires sont puissantes et parviennent à découper aussi bien des planches fines qu’épaisses. Le moteur de ces scies est placé près de la lame, ce qui facilite largement le travail. Une découpe rapide va pouvoir être engagée, sans avoir à faire de pause. Si ce type de scie est relativement lourd, il permet toutefois de travailler de façon continue. Il ne sera pas utile de faire des pauses pour soulager le moteur de sa scie circulaire.

Des modèles plus légers sont proposés aux bricoleurs amateurs afin de se familiariser avec la scie circulaire. Elles n’offrent pas les mêmes possibilités en matière de découpe mais représentent toutefois un outil intéressant pour une utilisation occasionnelle. Comprendre le fonctionnement et savoir comme faire des découpes droites et de biais est essentiel. Ces premiers travaux vont démontrer toute l’étendue des possibilités avec cet outil. Travailler dans le bois ou le métal sera un vrai moment de plaisir avec une scie circulaire qui sait tout faire.

Voir le Prix et avis

La bonne puissance pour bien travailler

La caractéristique la plus importante est sans aucun doute la puissance puisqu’elle va déterminer quels types de travaux vont pouvoir être réalisés. Plus la puissance est importante, plus la variété de matériaux qui pourront être utilisés sera variée. Pour pouvoir travailler le bois mais aussi le plastique et le métal demande une certaine puissance. Vérifier cette information est indispensable pour faire le bon choix.

Une scie circulaire de 1200 W aura certainement des difficultés à découper les grosses pièces de bois ou le métal. Par contre, elle sera parfaite pour les fines plaques de bois ou le plastique. Pour un bricoleur occasionnel, cette puissance peut donc être suffisante. Un modèle de 2500 W sera un excellent choix pour réussir toutes ses découpes, depuis le bois aux carreaux de carrelage. Il sera l’outil idéal pour concrétiser tous ses projets. Les bricoleurs confirmés qui prévoient des travaux ambitieux auront tout intérêt à se tourner vers ce type de scie circulaire très puissante.

L’importance du guide de coupe

Lorsque les travaux prévus demandent une grande précision, un guide de découpe peut être très utile. A placer sur l’appareil, il va accompagner la lame et permettre un résultat optimal. Fixé à la semelle, ce guide de coupe sera utile aussi bien aux débutants qu’aux personnes confirmées qui veulent atteindre la perfection. Au moment du choix de son appareil, vérifier si un tel accessoire est disponible sera un plus. Il va garantir que toutes les découpes seront parfaitement maîtrisées et le résultat sera optimal.

Le guidage laser fait également son apparition pour pouvoir bénéficier de cette aide pour les découpes loin du bord. Le laser projeté sur le matériau permet de réaliser la découpe au bon endroit. Cette nouveauté peut être intéressante pour les carreaux de carrelage ou tous les travaux qui demandent une précision optimale. Les scies circulaires en sont petit à petit équipées afin de bénéficier de la meilleure technologie pour une découpe toujours nette et précise.

Utiliser un rail de guidage souvent fourni avec la scie circulaire permet parfois d’atteindre la précision souhaitée. A fixer sur la matière grâce à des éléments auto-aggripants, il permet d’indiquer où doit se faire la découpe. Parfaitement rectiligne, elle sera parfaitement réussie. Le rail de guidage est couramment utilisé par les personnes qui utilisent une scie circulaire. Cet accessoire n’est donc pas réservé aux bricoleurs débutants. Sa présence dans le pack qui contient la scie circulaire sera un atout supplémentaire.

Des options pour une meilleure application

Si une scie circulaire est toujours pratique, il est recommandé de chercher à obtenir exactement l’outil souhaité. Pour travailler dans les meilleures conditions, les options seront très utiles. Comparer les propositions permettra de s’équiper de la meilleure scie circulaire. Prête pour relever tous les défis, elle ne quittera plus les bricoleurs.

Le carter mobile de protection a pour objectif de protéger la lame. Travailler en toute sécurité est important donc opter pour un modèle qui le propose sera un plus pour le bricoleur débutant ou expérimenté. Quelle que soit la matière choisie, la découpe va pouvoir se faire sans risques. Ce carter mobile se situe sur la face supérieure de la lame qui se trouve face au bricoleur. Cette option permet de manipuler la scie circulaire dans n’importe quelle position tout en étant parfaitement protégé.

L’évacuation arrière des copeaux est indispensable pour pouvoir travailler facilement. Lorsque les copeaux restent sur les matériaux travaillés, ils vont gêner l’utilisation de la scie circulaire. Au moment de l’achat de son outil, il faudra être vigilant sur le mode d’élimination des copeaux prévu. Il est parfois possible de brancher un aspirateur, ce qui peut être une solution intéressante pour travailler proprement. Quel que soit le type de scie circulaire choisi, la solution envisagée par le constructeur doit toujours être vérifiée. Un modèle sans évacuation sera très certainement moins cher mais il faudra composer avec ce désagrément.

Disposer d’une semelle inclinable permet de faire les coupes de biais sans aucun effort. Pouvoir régler la profondeur de la semelle permet des découpes de différentes épaisseurs, ce qui peut être utile pour certains travaux. Pour réaliser des meubles, cette semelle inclinable sera utile pour travailler les arêtes. Elle trouve bien des applications en matière de bricolage.

Pour faciliter le travail de découpe, le ligneur est idéal pour visualiser les traits de coupes. Choisir un modèle avec un couteau diviseur évite de bloquer la lame sur la partie déjà découpée. Le travail sera encore plus facile avec cette option. Le frein de lame est parfait pour un temps d’arrêt plus court. Pour les débutants, cette particularité est intéressante pour apprendre à gérer ses découpes.

Voir le Prix et avis

Choisir sa lame avec soin

Le choix de la lame est essentiel pour s’assurer que tous les travaux prévus vont pouvoir être réalisés sans difficulté. Si certaines sont polyvalentes, d’autres ne sont à utiliser que pour un seul matériau. Penser à tous ses besoins permettra de choisir la bonne lame. En matière de bricolage professionnel ou amateur, l’anticipation est la clé.

Etre attentif au nombre de dents

Ayant un impact sur la vitesse de découpe et la précision, le nombre de lames d’une scie circulaire est à choisir en fonction de ses besoins. Il existe des types de lames entre 10 et 48 dents donc il sera facile de trouver celle qui convient. Plus le nombre de dents est important, plus la découpe est nette. Si les modèles avec peu de dents demandent un investissement moins important, les capacités seront assez limitées. Il est préférable de se tourner vers un modèle avec beaucoup de dents. Ce choix demandera un certain budget mais la qualité du résultat sera une véritable satisfaction.

La profondeur de coupe

Possédant des diamètres différents, chaque lame va avoir une profondeur de coupe qui lui correspond. Pour faire le bon choix., il faudra connaître la correspondance entre diamètre des lames et profondeur des découpes. Pour une découpe de 55 mm de profondeur, un diamètre de 160 à 170 mm sera suffisant. Par contre, pour une profondeur de 85 mm, il faudra se diriger vers un diamètre de lame autour des 230 mm.

La polyvalence des lames

Des lames qui sont capables de passer d’une matière à l’autre est préférable pour pouvoir réaliser tous les travails souhaités. Si toutes sont en mesure de couper le bois, les personnes qui souhaitent travailler sur des matières plus dures comme le cuivre ou le laiton va demander des lames plus puissantes. Au moment de choisir sa scie circulaire, il faudra donc être vigilant sur la polyvalence des lames.

Le bon alésage

Le trou qui permet de fixer la lame n’est pas le même sur chaque scie circulaire. Cette information est importante pour être certain que la lame pourra être posée sur l’appareil choisi. Cette mention est à vérifier directement sur la machine ou sa notice pour faire les bons achats.

Le profil du bricoleur

Une scie circulaire se choisit en fonction de son utilisateur. Un débutant pourra choisir un modèle de 1200 watts entre 12 et 24 dents. Ce type d’appareil sera suffisant pour ses projets occasionnels. Il pourra facilement réaliser les découpes souhaitées.

Un bricoleur confirmé qui va en faire une utilisation fréquente devra se tourner vers un modèle entre 1800 et 2000 watts avec 30 à 35 dents. Ce type de scie circulaire sera capable de travailler des matières comme le bois mais aussi des matières plus dures. Elle sera parfaite pour réussir des projets exigeants.