Entretien scie a onglet comment faire?

Entretien et réparation de scie à onglets : comment s’y prendre ?

Pour garantir une parfaite longévité à votre scie a onglet, il est important de l’entretenir régulièrement. Quelle soit manuelle ou électrique, un entretien régulier permet de prolonger largement sa durée de vie et surtout de maintenir ses performances au top. Alors, voici comment s’y prendre pour l’entretien et la réparation de votre matériel.

un petit plus c’est cette table qui permet de mettre la scie a onglet dans un endroit bien a elle 🙂

Voir le Prix et avis

Entretien d’une scie a onglet manuelle : quels sont les points incontournables ?

La particularité d’une scie manuelle, c’est qu’elle exige un entretien très approprié afin de prolonger sa durée vie. Pour cela, il faut nettoyer régulièrement la lame en enlevant toutes les traces de résidus. Ensuite, il faudra graisser régulièrement la lame grâce à une huile spécifique avant d’essuyer le surplus de graisse. En cas d’oxydation assez importante, il faudra penser à brosser la lame de manière très légère grâce à de la laine en acier.
N’hésitez pas à passer une pierre à huile au niveau de la denture afin de la rafraichir. Pensez, par ailleurs, à brosser la pierre à huile avec de la brosse dure afin de la nettoyer. Il est également possible de la laver avec du pétrole ou de la mettre dans un four chaud pendant un quart d’heure.
Pour la protection de la lame, il faut toujours replacer la scie dans son cadre d’origine ou utiliser un protège-lame en plastique. Enfin, n’hésitez pas à affuter la lame si possible, surtout lorsque sa conception le permet.

Nettoyage ponçage et stockage, des étapes d’entretien essentiels

Que ce soit pour une scie a onglet mécanique ou manuelle, les étapes du nettoyage, du ponçage et du stockage sont importantes. En effet, il faut nettoyer votre scie mécanique à l’aide d’un pinceau afin d’enlever la sciure ou encore la poussière de bois. Pour la lame, vous pouvez utiliser de l’alcool à brûler pour enlever les traces de résidus. Pour sa protection, votre lame doit être stockée dans un endroit sec afin d’éviter l’apparition de taches.

Réparation d’une de scie : une procédure assez simple

Que la scie à onglet soit manuelle ou mécanique, la réparation en cas de panne ne sera pas la même. En effet, une scie manuelle n’existe d’autres réparations que l’affutage, le nivelage ou encore l’avoyage. Dès lors, sachez que lorsqu’une scie manuelle commence à montrer des signes de défaillance, c’est probablement dû à une lame mal fixée. Pour la réparation d’une scie mécanique, les pannes sont souvent liés au moteur. Dès lors, il est conseillé de confier la réparation de votre scie à un professionnel reconnu. Il est toutefois possible d’effectuer mes réparations vous-même. Cependant, il faudra d’abord vérifier que l’appareil n’est plus sous secteur. Avec un peu de notions en bricolage, vous pourrez effectuer toutes les réparations possible.

Entretien des lames de votre scie a onglet : zoom sur le détartrage

La lame de votre scie a onglet n’a pas une durée de vie éternelle. Par conséquent, il est important de l’entretenir régulièrement afin d’optimiser ses performances. Par exemple, les lames montées de dents aux carbure doivent être entretenus régulièrement afin de leur redonner du tranchant. Il faut savoir qu’une lame émoussée peut représenter un réel danger pour son utilisateur, car elle peut éloigner le bois du guide de refente à sa sortie. Ce qui peut provoquer un mouvement de recul et blesser son utilisateur.

L’outil ultime en scie a onglet

Voir le Prix et avis

D’abord, évitez l’accumulation de résine au niveau lame
Il s’agit d’une méthode permettant de diminuer la fréquence de même que le cout de l’affutage. En effet, la lame de votre scie à onglet tourne environ à mille tours par minute. Ce qui provoque un échauffement de ses dents en contact avec le matériau à découper. Par conséquent, cette résine colle fortement aux dents et cuit au contact de la chaleur des dents. Dès lors, un revêtement a tendance à se former ceci nuit aux performances de la lame.
Si vous laissez cette résine s’accumuler, l’impact de la chaleur va finir par égrener de très petites particules de carbure ou d’acier. Ce qui peut détériorer sensiblement le tranchant des dents de la lame. Du coup, si vous travaillez avec la lame dans ces conditions, vous allez rapidement sentir les effets néfastes de la résine seulement après quelques coupes.

Comment nettoyer la lame de scie a onglet ?
Nettoyer une lame de scie a onglet nécessite seulement quelques efforts à faire au quotidien ou après chaque utilisation. Vous pouvez vous procurer des produits spécialement dédiés dans plusieurs endroits où les lames de scie sont vendues. Il est aussi possible d’utiliser des détartreurs industriels et leur action est particulièrement efficace. Cependant, ils peuvent couter assez cher. Certains ont, d’ailleurs, tendance à utiliser de la térébenthine ou un diluant à peinture pour réaliser l’opération. Après seulement quelques heures de trempage, un petit coup de brosse permet de libérer la résine encaustiquée.

Le nettoyant de four : une bonne idée ?
Outre les différents types de nettoyants disponibles sur le marché, certains peuvent aussi utiliser le nettoyant de four, disponible en grande surface. C’est un produit permettant d’obtenir des résultats satisfaisants et non corrosif. Cependant, il convient d’utiliser un masque et des gants afin d’éviter de contaminer les produits de finition. N’hésitez pas, par la suite, à nettoyer la lame de scie grâce à l’hydrate de méthyle après avoir fini le détartrage. Enfin, notez que le nettoyage de la lame de scie se fait de manière régulière et il ne faudrait pas trop vous abandonner à facilité. Pour maintenir de solides performances pour votre scie à onglets, c’est l’entretien de la lame est indispensable.